Dominique Strauss-Kahn : "Je ne réponds pas aux questions hypothétiques"

Publié le par SD32

dsk-15062009.jpgLa question lui a , une nouvelle fois , été posée et il en sera ainsi jusqu’au bout. Insatiables, certains journalistes en redemandent et veulent savoir s'il se présentera en 2012, à l’élection présidentielle.

" Vous ne serez pas surpris que je donne la même réponse : j'ai été élu à ce poste pour cinq ans, et à ce jour, je n'ai aucune intention de changer" vient de répondre Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du FMI, à une question de l'AFP lors d'une conférence organisée par la Chambre de commerce franco-américaine.

Mais ces mêmes journalistes ne désarment pas : ils extrapolent, supputent, interprètent. " On scrute, on ausculte, on évalue constamment DSK. Un geste, un mot - et même un plat désormais ! - suffisent à emballer la machine " écrivait récemment Matthieu Croissandeau dans Le Nouvel Observateur. Et de poursuivre, dans le même hebdo et non sans une certaine ironie " Depuis son arrivée au FMI, en octobre 2007, l'ancien ministre des Finances de Lionel Jospin est l'objet de toutes les rumeurs. «Dominique ne reviendra pas», «Dominique ferait un très bon Premier ministre d'ouverture», «Dominique a très envie de se payer Sarko», ont tour à tour distillé ses proches, ses adversaires au PS, et parfois même des membres de l'entourage du président de la République ! ".

Alors, désormais,  la réponse fuse, mesurée mais cinglante. Visiblement agacé, mais parfaitement calme, l'intéressé retourne même sa question au journaliste un peu trop impétueux : "Si la question est : est-il possible qu'à l'avenir vous puissiez changer d'avis, alors ma réponse sera une réponse traditionnelle dans la vie politique américaine : je ne réponds pas aux questions hypothétiques".

Avis aux amateurs : il en sera ainsi jusqu’au bout !

Seul Dominique Strauss-Kahn reste seul maître de ses choix et certains seraient bien avisés de l’entendre , à défaut de le comprendre.

Philippe PUGNET

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> C'est peut-être parce que les journalistes se font l'écho des français qui ont comme le sentiment que seul DSK peut les sortir de la panade.....<br /> <br /> <br />
Répondre